Yamashita “K”

 Yamashita / Egi Oh K


main K logo 2Après s'être imposé mondialement avec les séries de Q, Yamashita lance cette année la toute nouvelle série des K. K et Q sont un équilibre parfait pour couvrir toutes les conditions de pêche, la Q n'étant ni plus ni moins que l'initiale de Queen et la K, le King ! La série des K se caractérise par de nombreuses particularités, résidant dans son profil hydrodynamique, dans sa plombée, ses yeux HYDRO EYE, son ailette HYDRO FIN.

 

Détails 

Numéro             Poids                Vitesse de descente
    2.5                   11g.                     5.0~5.5 sec./m.
    3.0                   16g.                     3.0~3.5 sec./m.
    3.5                   22g.                     3.0~3.5 sec./m.

Ailette HYDROFIN

Egi Oh K  ailetteLe système HYDROFIN agit de la même façon qu'une quille, stabilisant la descente des K dès la pénétration dans l'eau. Les HYDROFIN sont couplés à un profil intégrant un dessous de ventre "PLAT". Ainsi équipé, la descente est de suite stabilisée, et nettement plus stable et planante, ce qui est un atout extrêmement important sur des calamars en état de surexcitation, qu'ils suivent mais n'attaquent plus, car devenus trop méfiants. Ce système breveté est une première mondiale dans le milieu de l'eging, faisant directement entrer les K dans une nouvelle génération de turlutte.

Yeux HYDROEYES

Egi Oh K eye UV Egi Oh K eye GlowAutre système de différenciation de la série des K sont ses yeux, incorporant le système HYDROEYES. Ce système est extrêmement visible, agrandissant considérablement la taille des yeux. Les HYDROEYES des K sont composés de deux parties. La partie ovale externe est en résine phosphorescente, matière bien connue des egingers, et très utiles lors des pêches de nuits, par temps couvert ou dans des eaux troubles. La partie interne, ronde est quand à elle en KEIMURA. Le Keimura réfléchit et réagit aux rayons Ultra Violet (UV). La lumière UV est une frange du spectre lumineux que les Hommes ne peuvent pas voir, mais que bon nombre d‘animaux voient et perçoivent...et les squids enfont partis! La lumière du soleil atteint plus facilement les couches supérieures que les eaux profondes. Cependant, les UV eux s’enfoncent plus profondément dans la couche d’eau, c’est pour cela que le KEIMURA attirera plus qu’une autre couleur dans les zones profondes! Les rendus du KEIMURA en eau profonde sont généralement dans des tons bleutés. Vous pourrez avoir la même vision qu’un squid en mettant votre Egi sous un éclairage de lumière noire.

Nage

Le profil spécifique du design de la série des K par rapport aux Q caractérise directement sa nage. Les K, ont la partie arrière plus large, la courbure du dos plus prononcée, le ventre complément plat, une ailette supplémentaire. Tout ceci a été développé pour générer des différences notables :

  • Sur un plan vertical :

La K (en jaune) aura une descente extrêmement rectiligne, la plus "droite" de tout le marché. Sa nage quant à elle sera plus sautante : les K jump plus haut que les Q.

Egi Oh K  nage vertical

  • Sur un plan horizontale :

La K (en jaune) dartera moins que les Q (en bleu) Elle fera des embardées à droite et à gauche moins importantes.

Egi Oh K nage horizontal

G-Flash

Egi Oh K  G FlashLes lignes "G-FLASH" jaunes hyper attractives sur les flancs sont une autre exclusivité de Yamashita, utilisant une peinture extrêmement lumineuse, et réagissant facilement aux lueurs externes.

 

 

Vidéo                                                                                                                                              

 

 

Les commentaires sont fermés.